Chaire ModélisationChangement climatiqueSmart CitiesEau-énergieBiomasse et stratégie forestière

La Chaire Modélisation prospective au service du développement durable

Prospective et changement climatique

Les enjeux des Smart Cities

Enjeux eau-énergie

Prospective biomasse et stratégie forestière

Le Centre de Mathématiques Appliquées : Présentation

Le CMA développe une démarche originale en déclinant ses compétences scientifiques fondamentales en modélisation, mathématiques du contrôle et de la décision et en informatique du temps réel afin d’aborder des systèmes de plus en plus complexes.
Cette association de disciplines fondamentales permet d’envisager ces systèmes pour une déclinaison de thèmes qui reflètent de grands défis industriels et de grandes questions de société. Les projets de recherche développés au CMA concernent les enjeux liés au climat (technologies, carbone, énergie, eau, raréfaction des matériaux), la sécurité de sites industriels sensibles, le déploiement de systèmes de contrôle pour le spatial, la maturité des marchés de l’électricité et du carbone, les questions de déploiement des systèmes électriques intégrant des technologies liées aux renouvelables et aux réseaux intelligents.

C’est en particulier dans les domaines de l’énergie et du climat que se sont concentrées les activités du CMA depuis une dizaine d’années.
Au cours de la dernière décade les questions d'énergie associées aux changements climatiques et à la mondialisation ont été l'occasion d'un renouvellement thématique : l'année 2000 a constitué une charnière avec l'ouverture des marchés de l'électricité, puis du gaz en Europe. A partir de cette date, les contraintes environnementales sur les émissions de gaz à effet de serre liées à l'activité anthropique, et en particulier celles associées à l’ensemble des activités de la chaine énergétique (de l'amont à l'aval) ont été l'objet de toutes les attentions et ont suscité la publicité d'un certain nombre de solutions, toutes promues dans l'espoir de conduire à des réductions significatives du volume des émissions globales, érigées au rang de solution pour la lutte contre les changements climatiques, et prétextes à discordes. Ainsi nous avons pu assister :

  • A l'émergence ou à la renaissance de concepts tels que : écologie industrielle, efficacité énergétique, économie verte, croissance verte, décroissance, finance carbone... certains étant intégrés dans les objectifs de l'agenda climatique (comme les gains en efficacité énergétique)
  • A la promotion de ressources renouvelables nouvelles ou classiques : biocarburants de première et de deuxième génération, biomasse, solaire, éolien, énergie des mers (vagues, pelamis, hydroliennes, …) géothermie, …
  • Au déploiement ou à la promotion des investissements dans des technologies (ou solutions technologiques) : panneaux solaires, batteries, smart grids (réseaux intelligents), smart cities (villes durables), smart buildings (bâtiments intelligents), ...

Dans ce contexte, la déclinaison d’approches innovantes issues des mathématiques du contrôle et de la décision, permettant d’aborder les systèmes complexes associés plus spécifiquement aux enjeux liés au climat (technologies, carbone, énergie, eau, raréfaction des matériaux), ou encore d’investiguer la maturité des marchés de l’électricité et du carbone, ou enfin de traiter des questions de déploiement des systèmes électriques intégrant des technologies liées aux renouvelables et aux réseaux intelligents, s’est avérée extrêmement fructueuse.

Rapport d'activité 2013

Retrouvez les faits marquants et les chiffres clés du Centre de Mathématiques Appliquées dans le rapport d'activité 2013.

Venir nous voir

Centre de Mathématiques Appliquées
CS 10207 - 1, rue Claude Daunesse
F-06904 Sophia Antipolis Cedex
Tél. : +33 (0)4 97 15 70 73

Centre de Mathmatiques Appliqus

Agence Web Spinat