Le MIG Systèmes embarqués

Responsable : Valérie ROY

Le CMA organise chaque année en novembre, un module d'enseignement de 3 semaines autour de la conception de systèmes logiciels embarqués critiques et accueille une douzaine d’élèves au sein du centre à Sophia-Antipolis. Le MIG, qui est un module important du premier semestre du cycle Ingénieur Civil de MINES ParisTech, donne lieu à une synthèse écrite du sujet de mini-projet et fait l’objet d’une présentation orale devant un jury composé de journalistes, industriels, chercheurs et professeurs d'école préparatoires.

Le module proposé par le CMA initie les élèves à travers des cours, des conférences, des visites industrielles et des mini-projets au domaine de la conception des systèmes embarqués critiques notamment à la manière dont ils sont validés, testés et intégrés.

Dans le cadre de ce module, les élèves rencontrent les acteurs industriels de la conception et de la validation de grands systèmes critiques comme Dassault-Aviation à Istres, Eurocopter à Marignane, la SNCF sur la Rame IRIS, Thales Alenia Space à Cannes la Bocca et Esterel Technologies d'Ansys à Villeneuve-Loubet ainsi que des chercheurs de INRIA et de l'ENS des domaines de la vérification formelle de programme par preuve de programme, par programme correct-par-construction et par analyse statique par interprétation abstraite.

Les élèves réalisent en équipe et en autonomie un mini-projet principalement technique mais dont les aspects transverses liés à l'étude de l'existant et à l'étude économique, se doivent d'être abordés.

 

En 2012

Les élèves ont réalisé, à partir de données multi-capteurs (radar, sonar, caméra) enregistrées sur la partie industrielle du port de Marseille lors d’expérimentations liées au projet SECMAR du pôle de compétitivité mer-PACA, un système de surveillance portuaire dont le prérequis était qu’une partie de la reconnaissance du comportement des bateaux soit basée sur des méthodes probabilistes des modèles de Markov cachés. Les élèves ont été sensibilisés au mini-projet par la visite des installations de sécurité portuaire et accompagnés par P. Deroi, responsable de la sûreté du Grand Port Maritime de Marseille, qui leur a montré les enjeux de la surveillance portuaire à terre ainsi qu’en mer. Ils ont aussi assisté à une journée de conférence de P. Mistretta, de Thales Underwater Systems, qui leur a présenté la démarche ingénieur mise en œuvre dans le cadre du projet SECMAR.

 

En 2013

Les élèves ont réalisé la conception d'un système de reconnaissance de la parole (mots isolés et multi-locuteurs) avec comme exigences : que la reconnaissance utilise des techniques issues des modèles de Markov continus et que les coefficients extraits du signal audio soient fondés sur les MFCC (Mel Frequency Cepstral Coefficient). Les élèves ont effectué un travail remarquable par leur grande autonomie, par leur capacité à s'approprier des domaines nouveaux mais aussi et surtout par la grande originalité de leur modélisation probabiliste. Leur logiciel, entièrement opérationnel, est disponible sur Internet, sur tablettes et sur mobiles.

 

Centre de Mathmatiques Appliqus

Agence Web Spinat