Marché des bioénergies et tensions sur l'eau

Responsable : Sandrine SELOSSE

Initiée en 2014 dans le cadre du programme de recherche en modélisation prospective du CMA, la thèse intitulée « Marché des bioénergies et tensions sur l’eau : Implémentation dans le modèle intégré TIAM-FR», menée par Seungwoo KANG sous la responsabilité de Sandrine SELOSSE, se place dans le contexte du développement croissant de l’usage des bioénergies pour faire face à la menace du changement climatique et de la déplétion des ressources fossiles. Le principal objectif de cette thèse est ainsi de disposer d’un outil capable d’évaluer de manière fiable et pertinente le rôle de ces ressources et de ses technologies associées. TIAM-FR (TIMES Integrated Assessment Model) constitue un de ces outils pour lequel la première tâche a été d’évaluer avec la plus grande exactitude possible le potentiel de déploiement des bioénergies au niveau global mais aussi régional. Un travail méthodologique a ainsi été mené afin d’apporter au modèle une représentation plus fine des ressources biomasses dont la filière a été désagrégée et dont les potentiels ont été ré-estimés en tenant compte notamment des surfaces agricoles et des niveaux de productivité. Dans le cas des cultures, cette ventilation accrue permettra d'appliquer des politiques de biocarburants spécifiques tout en limitant par exemple l'utilisation de ressources alimentaires à des fins énergétiques et donc d’éviter d'éventuels conflits avec les questions de sécurité alimentaire. Un focus a été tout particulièrement porté à la zone asiatique constituée par la Chine, l’Inde, le Japon et la Corée du Sud, travail qui a fait l’objet d’une publication dans la revue Energy Strategy Reviews (https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-01234013) et de deux interventions dans des conférences internationales, d’une part lors de la 27èmeEuropean Conference on Operation Research (EURO) en juillet 2015 à Glasgow et d’autre part lors de l’International Bioenergy Exhibition and Asian Bioenergy Conference (IBSCE) en octobre 2015 à Shanghai. En outre, une étude approfondie de la situation des bioénergies en Inde a été menée dans le cadre d’une collaboration avec l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), citée dans le World Energy Outlook (WEO) de 2015.

Centre de Mathmatiques Appliqus

Agence Web Spinat